Trouver des amphibiens dans la forêt primaire guyanaise relève de la gageure pour le néophyte. Leur discrétion et leur mimétisme est bluffant. Et lorsqu'on en trouve enfin, il faut bien vérifier qu'on ne met pas les genoux sur un serpent tout aussi mimétique (mais autrement plus dangereux), quand on veut leur tirer le portrait.

Première espèce, l'Atélope jaunâtre (Atelopus flavescens) :

IMG_8338

IMG_8345

IMG_8877

IMG_8881

IMG_8907

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_8865

 

 

 

 

 

 

 

 

Seconde espèce, le Dendrobate à tapirer (Dendrobates tinctorius), petite forme, remarquable par sa couleur :

IMG_8594

 

 

 

 

 

 

 

Un Crapaud perlé (Bufo margaritifer), probablement une femelle vu la taille de ses crêtes sus-oculaires, bien développées :

IMG_8533

 

 

 

 

 

 

 

Et dans la vaste catégorie des grenouilles/crapaud "feuilles mortes", voici un petit panel d'espèces pas vraiment identifiées :

IMG_8479

IMG_8513

IMG_8520

IMG_8556

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_8560

IMG_8611

IMG_8633

IMG_8640

IMG_8752