Les "pétrels géants" sont le sommet de l'échelle alimentaire aviaire dans les zones sub-antarctiques, à la fois nécrophages et prédateurs.

Sur l'archipel de Crozet, deux espèces sont présentes : le pétrel de Hall (Macronectes halli) et le pétrel géant (Macronectes giganteus). Le premier a le bout du bec rougeâtre et l'iris bleu clair, le second a le bout du bec verdâtre et l'iris sombre. En envergure, le premier est plus petit de 5 cm que le second. Et dans les faits, au niveau différences, c'est à peu près tout...

Ci-dessous, quelques vues de trois pétrels de Hall et de trois pétrels géants, dont une forme claire, assez rare à Crozet :  

01

02

03

04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

05

06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces pétrels sont de grande taille, la photo suivante représente ma main à côté d'une de leurs empreintes. Ils sont parmi les seuls prédateurs, avec le skua, des poussins de manchots royaux, n'hésitant pas, en cas de disette, à mettre à mort le poussin imprudent qui s'approcherait trop près d'eux. La position avec les ailes écartées et la queue relevée montre qu'il s'agit d'un individu dominant, un peu à la manière des vautours sur une carcasse.

07

08

 

 

 

 

 

 

 

 09

10

11

12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont les seuls par contre à s'attaquer à un adulte de manchot royal en pleine santé. Il n'est pas rare de voir des curées comme pour les vautour, au dépend d'un manchot revenant d'un long séjour en mer et qui a du mal à retrouver son équilibre (et par là-même à se défendre avec son bec). Ci-dessous, une série d'une curée sur un manchot royal. Moins de 45 minutes ont été nécessaires entre le premier coup de bec et le départ des pétrels, ne laissant que les os et la peau... Une fois la curée achevée, tous les oiseaux partent se poser en mer, à quelques centaines de mètres du rivage, pour se nettoyer.

13

14

15

16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17

18

19

20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux espèces nichent toujours dans des paysages grandioses :

21

22

 

 

 

 

 

 

23

24

 

 

 

 

 

 

 

Les poussins ont un duvet blanc à la naissance, qui laisse ensuite la place au plumage juvénile très sombre, presque noir. Ce plumage s'éclaircira avec le temps pour devenir très clair au niveau du cou et de la tête chez les individus âgés.  

25

 

26

27

28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29

30

31

32

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

33

34