Titre volant sous le niveau des pâquerettes printanières, mais j'assume sans aucune honte... Tout ça pour introduire le manchot papou (Pygoscelis papua), dont quelques centaines de couples se reproduisent sur l'île de la Possession, à Crozet, où ont été prises ces photos. Il s'agit du manchot le plus farouche des quatre présents sur l'île, aussi la plupart des photos ont été prises au 400 mm afin de limiter le dérangement. Les quelques photos prises au grand-angle (20 mm) l'ont été à partir des chemins que nous empruntions et qui passaient à proximité des colonies de reproduction. L'écologie de cette espèce est assez atypique, car le début de la reproduction coïncide avec l'arrivée de l'hiver austral. Du coup les poussins grandissent à la mauvaise saison mais sont prêts à partir en mer dès l'arrivée des beaux jours.

Arrivée à terre et quelques portraits avant la saison des amours :

01

02

03

 

 

 

 

 

04

 

 

 

 

 

 

 

 

La couvaison (je n'ai pas de photos d'accouplement) :

05

06

07

08

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les poussins pointent le bout de leurs becs :

09

10

11

12

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les ravitaillements débutent : 

13

14A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15

16

17

18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nourris à base de bouillie de poissons, de calamars et de crevettes, les poussins grossissent vite et se rassemblent sous forme de petites crèches, mais toujours sous l'oeil attentif d'un adulte : 

19

20

21

 

 

 

 

 

22

23

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque le blizzard du Grand Sud souffle (vieux restes de vents catabatiques antarctiques), les poussins resserrent les rangs et font le dos rond en attendant que ça passe...