Départ des Granges de Bourdalès pour une balade de près de 1 500m D+ (en cumulé sur la journée) vers le lac Bleu. La première partie de la montée est identique à celle pour le lac Vert (présenté dans un post précédent), mais un peu au-dessus de la station EDF de Prat-Long, le chemin pour le lac Bleu continu de monter tandis que celui pour le lac Vert bifurque vers l'Est.

Pour une fois, je suis chanceux côté météo : ciel sans nuage, pas de vent, et températures estivales. Tellement estivales que la dernière partie de la montée, en plein cagnard, n'est pas vraiement marrante (je suis pourtant parti tôt). D'autant plus que le sentier longe les pylônes du téléphérique EDF et une conduite forcée. De plus, plusieurs bâtiments techniques EDF ponctuent cette ascension. Pas génial donc...

L'arrivé au refuge du Maupas (refuge du CAF) est salvatrice et la pause bienvenue, avec dégustation d'un sirop d'orgeat maison bien frais. Petite digression : marrant de voir un poulailler à cette altitude (2 430 m). Ce refuge domine le cirque impressionnant des Crabioules, et la vue de la terrasse est réellement époustouflante. Je pousse d'une dizaine de mètres jusqu'au lac d'Enfer, ma foi assez décevant, bien que niché dans un cirque minéral. La faute aux antennes relais et autres aménagements EDF qui viennent un peu gâcher le paysage. Je cherche un éventuel euprocte, mais sans grand acharnement, le gardien du refuge m'ayant dit ne jamais l'avoir observé dans le coin. Chou-blanc également sur le lézard de Bonnal. Déjà trop chaud à 10h ?

Ci-dessous à gauche : le lac d'Enfer. A droite : le refuge de Maupas avec en arrière plan le cirque des Crabioules.

IMG_9864

IMG_9869

 

 

 

 

 

 

 

Je reviens sur mes pas pour prendre la bifurcation vers le lac Bleu, petit lac de barrage niché au pied d'impressionnantes falaises. Là encore, je suis un peu déçu. Le barrage a été rénové récemment et les cicatrices du chantier sont encore bien visibles sur le milieu naturel avoisinant. Les rives du lac sont totalement abiotiques : je ne verrais aucune bestiole inféodée au milieu aquatique. Petit casse-croûte avant de redescendre, ayant décidé de ne pas pousser vers les lacs Charles et de Célinda un peu plus loin sur le même sentier (également deux lacs de barrages). 

Ci-dessous, deux vues du lac Bleu :

IMG_9889

IMG_9893

 

 

 

 

 

 

 

Vers la station EDF de Prat-Long, je décide d'aller jeter un oeil aux minis lacs qui sont dans le secteur du lac Noir. Grand bien m'a pris, car c'est là que j'ai observé le plus de bestioles : pas mal de lézards vivipares, mais chauds comme la braise et donc pas vraiment photographiables, dont un jeune mélanique, et au moins trois espèces de libellules, dont une belle aeshne qui s'est laissée tirer le portrait.

Ci-dessous à gauche : le lac Noir. A droite, vue sur les trois minis lacs constituant le lac Noir.

IMG_9906

IMG_9901

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographier cette aeshne a été assez facile, son circuit de patrouille l'amenant à passer juste devant moi toutes de 3-4 minutes environ. Les photos ci-dessous ont été légèrement cropées pour permettre de mieux voir la bestiole.

IMG_9915_red

IMG_9921_red