Pour ce coup-ci, petite virée en Espagne ! Direction l'Hospice de France, point de départ de cette longue rando d'environ 1 000m D+. Outre la découverte d'un site que je ne connais pas encore, cette balade a également pour but de rechercher le lézard de Bonnal (endémique pyrénéen, déjà présenté auparavant sur ce blog), dans les éboulis sommitaux.

La marche d'approche du cirque de la Glère se fait aisément via le sentier de l'Impératrice, quasiment tout plat. La première partie de la montée est régulière et se fait sans soucis jusqu'à environ 2 000m d'altitude, sur un bon sentier, bien qu'étroit. Par contre, les 300 derniers mètres pour arriver au port de la Glère, quelle galère ! J'ai miséré plus d'une heure dans un pierrier sub-vertical non stabilisé. En fait, ce n'est pas parce que j'étais à la limite de l'asphyxie et de l'hypoglycémie que j'ai mis autant de temps pour accéder au col, mais bien parce que je prospectais les éboulis pour le lézard de Bonnal... D'ailleurs, ne n'en verrais pas un de la journée, malgré une météo favorable (pour une fois !).

Un petit névé à traverser, puis c'est l'arrivée libératrice au col. Petite descente de moins de 100m D-, puis c'est enfin le lac. Et là, drôle de surprise : il y a un monde fou ! La montée côté espagnol doit être plus facile que par le côté français, vu le nombre de familles présentes sur les rives...

Les berges du lac sont abruptes, et vu le nombre de chiens qui se baignent, j'abandonne tout espoir de voir une quelconque bestiole... Dommage.

La redescente dans le pierrier est pénible, presque autant que la montée, tant les genoux prennent cher...

Pour la première fois, je n'aurais fait aucune photo de bestiol, ni de plante... Donc que des paysages.

IMG_9333

IMG_9336

IMG_9343

IMG_9347

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_9356