Sur l'île canarienne de Fuerteventura, les écureuils de Barbarie (Atlantoxerus getulus) cohabitent avec les touristes et les chèvres, tous les deux présents en nombre. Cette espèce, originaire du continent Africain tout proche, a été introduite volontairement sur l'île, qu'elle a désormais colonisé en totalité, de la frange littorale jusqu'aux plus hauts sommets (qui ne culminent qu'à 807 m).

L'espèce est bien présente dans toutes les zones rocheuses, qu'elles soient artificielles (digues, murets, ruines) ou naturelles. A proximité des zones de forte présence humaine, les animaux ne sont pas farouches et n'hésitent pas à venir profiter des cacahuètes données par les passants.

Les photos ci-dessous ont été prises à Caleta de Fuste, sur la côte orientale de l'île, où plusieurs familles cohabitent dans les blocs rocheux de la digue protégeant les hôtels situés en bord de mer. L'individu qui crie est un mâle qui défend son territoire, les autres photos étant celles d'une famille.

185A185C

185D

185F