Au mois de mai, le sud de la Jordanie est terriblement chaud, surtout quand souffle le khamsin, ce vent du sud en provenance directe du Soudan. Ce vent, sec et chaud, nous donne l'impression d'évoluer dans une fournaise permanente, avec des températures fleurtant avec les 38°C aux heures les plus fraîches de la nuit...

Les reptiles, animaux à sang "froid", ne dérogent pas à la règle de l'adaptation à cet environnement hostile, sortant essentiellement aux petites heures du jour, voire carrément de nuit. Et doivent se mettre souvent à l'ombre pour éviter une surchauffe fatale.

Bien qu'étant en mission "oiseaux" pour le travail, vers Aqaba, le fait d'être avec trois herpétologues de renom a favorisé la prise de vue des reptiles en tout genre. Mais pas évident de faire de chouettes photos, les reptiles "chauds comme la braise" étant fichtrement rapides. Le temps de cadrer la bête dans le viseur, elle s'est déjà carapatée à plusieurs mètres...

PAWLOWSKI_KoJ (3)

PAWLOWSKI_KoJ (2)

 

 

 

 

 

 

PAWLOWSKI_KoJ

PAWLOWSKI_KoJ (4)