Marche_Funchal

Ce petit archipel portuguais (3 îles) est situé à environ 600 km des côtes marocaines. Sa position géographique en a fait une escale incontournable lors des grandes explorations vers l'Amérique au XV° siècle, notamment pour un certain quidam nommé Christophe Colomb...

Ce n'est pas une destination privilégiée pour le naturaliste, le nombre d'espèces présentes étant réduit, comme cela est très souvent le cas en contexte insulaire : une seule espèce de reptile, moins de 5 mammifères autochtones et seulement une quarantaine d'espèces d'oiseaux, dont 3 endémiques strictes (Roitelet de Madère, Pigeon trocaz et Pétrel de Madère).

Autant le roitelet et le pigeon, qui fréquentent tous les deux la laurisylve, sont d'observation assez aisée, autant voir le pétrel relève de la gageure, surtout si on n'est pas présent à la bonne période de l'année, comme cela était le cas pour nous...

Heureusement, les paysages grandioses de l'île, le réseau des levadas, la laurisylve, les fleurs et la douceur de vivre des îliens (et du climat) en font une destination de choix, notamment pour un séjour d'une semaine.